Nadezda KUTEPOVA

Réfugiée russe de Maïak

Nadejda Kutepova milite depuis quinze ans pour faire reconnaître les victimes de contamination radioactive dans l’Oural, autour de l’usine de Maïak où avait éclaté, en 1957, la première catastrophe nucléaire au monde. En 2015 elle a été contrainte de dissoudre l’ONG et de quitter le territoire russe.
Elle a obtenu l’asile politique en France depuis.

Rencontres

IMPORTANT : En raison des dernières restrictions sanitaires, la 6ème édition des rencontres est annulée et sera reportée à une date ultérieure.

Merci à tous de votre soutien et prenez soin de vous et de vos proches.