Salle Étage, 24 Nov 2019 15:00-16:30

Victimes de médicament, elles ont alerté, elles ont fait face au discrédit, à la dérision, leurs symptômes ont été minimisés. L’alerte sur les médicaments et les risques encourus est-elle du seul ressort de spécialistes vêtus d’une blouse blanche? Marine MARTIN et Emmanuelle MIGNATON, comme Marion LARAT, qui avait été accueillie lors de la première édition du salon en 2015, démontrent par leur persévérance et leurs analyses que c’est chacun d’entre nous en a la capacité en exerçant ses droits de citoyen.
« La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. » ou bien encore « Demander compte à tout agent public de son administration. » : deux principes fondamentaux qui peuvent se traduire par principe de précaution et de responsabilité de l’Etat. Faire le point sur ces dossiers et sur la capacité de chacun à exiger la sécurité dans le domaine du médicament sera le fil conducteur de cette rencontre.

IMPORTANT : En raison des dernières restrictions sanitaires, la 6ème édition des rencontres est annulée et sera reportée à une date ultérieure.

Merci à tous de votre soutien et prenez soin de vous et de vos proches.