Amphithéâtre, 12 Nov 2021 13:00-14:30

A quoi servent les investissements publics ? La question peut paraître incongrue, mais peut-on y répondre sans évaluer ces investissements a posteriori ? On parle beaucoup de la responsabilité des décideurs, voire de l’impunité dans l’utilisation de l’argent public mais comment sont évaluées les réalisations, y-a-t-il des obligations de les évaluer ? La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen pose un principe à l’article 14 : “Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.” Qu’en est-il dans les faits ? avec Raymond Avrillier, inlassable lanceur d’alerte, Patrice Salini, ancien directeur de cabinet du ministère des transports et expert dans ce domaine et Daniel Ibanez qui a notamment étudié les conflits d’intérêts dans les investissements publics, nous débattrons de ces questions qui ont des incidences directes sur les budgets et les processus de décision.