panoramique, 13 Nov 2021 13:00-14:30

Tous les problèmes de notre société semblent devoir recevoir comme réponse une surveillance accrue. Du contrôle biométrique dans les établissements scolaires ou la proposition de bracelets de présence électroniques pour les élèves dans certains établissements, aux surveillances des contestataires des grands projets comme à Bure par exemple, en passant par la surveillance des « actions de nature idéologique » assignée à la cellule Demeter par le ministre de l’Intérieur, ou encore l’application Covid-19 et les contrôle de pas sanitaire qui semblent devoir être qualifié de “pass partout”, la surveillance est une réponse quasi exclusive et de plus en plus utilisée. Du « je n’ai rien à me reprocher » à l’enceinte ou la montre connectées, des messageries électroniques aux réseaux sociaux, tous nos faits et gestes sont identifiables comme l’a révélé Edward Snowden. La vie privée et le droit à l’intimité existent-ils encore ?