auditorium 300, 14 Nov 2021 11:00-12:30

Et après l’alerte ? Nombreux sont les lanceurs d’alerte qui déclarent si j’avais su … Il est certain qu’Irène Frachon ne se serait pas tue et ne se taira pas face aux empoisonnements avec le Mediator. Pourtant le procès contre la société Servier et les personnes qui ont permis la commercialisation de ce produit laisse un goût amer. Anne Richard a suivi Irène Frachon pendant ces longues années et son documentaire retrace ces années jusqu’au procès. Avec elles deux nous nous interrogerons sur l’après, sur l’a nécessité d’alerter, sur la prépondérance de ce que certains appellent “l’économie” sur la santé publique, sans doute aussi sur le rapport entre l’alerte et l’emploi. Où est le risque dans l’alerte ? C’est la question qui revient toujours, est-ce l’alerte qui présente un risque ou son absence, est-ce le lanceur d’alerte qui prend un risque ou ceux qui mettent en risque l’intérêt général qui lui en font prendre ?