auditorium 300, 13 Nov 2022 12:30-13:00

Éva Thomas, née en 1942 dans l’Orne, est une défenseure des droits des femmes et des enfants. Elle est la première personne victime d’inceste à témoigner en France à visage découvert. Son témoignage bouleverse l’opinion publique.
En 1991, elle fait changer son prénom, et son nom de plume Éva Thomas devient son identité civile.
Elle est l’autrice de “Le viol du silence” et de “Le sang des mots”
Une rencontre essentielle lorsque l’on sait que les incestes font rarement l’objet de plaintes alors qu’ils sont répandus

Intervenants