Guylain CABANTOUS

Lanceur d'alerte de l'affaire Haemonetics

Agé de 49 ans, Guylain Cabantous est salarié de l’Etablissement français du sang (EFS) depuis 1996. C’est dans le cadre de ses fonctions et de ses engagements syndicaux à la CGT que Guylain Cabantous a lancé une alerte pour dénoncer la dangerosité de certaines machines Haemonetics PCS2 et MCS+, qui dispersent des particules d’usure dans le sang des donneurs de plaquettes et de plasma et dans les produits destinés à être transfusés. Une fois la Justice saisie par Guylain Cabantous et deux autres lanceurs d’alerte, 300 machines ont été retirées.

Rencontres

IMPORTANT : En raison des dernières restrictions sanitaires, la 6ème édition des rencontres est annulée et sera reportée à une date ultérieure.

Merci à tous de votre soutien et prenez soin de vous et de vos proches.